SEP-Ardennes : La fatigue SEP

Aller en bas

SEP-Ardennes : La fatigue SEP Empty SEP-Ardennes : La fatigue SEP

Message  Gentiane Ven 29 Oct - 12:23

Comprendre cette fatigue si particulière dans la SEP

Les médecins se sont aperçu que la fatigue était présente aussi bien lors des poussées qu’en absence de poussées. Et l'IRM fonctionnelle a permis de mieux comprendre :
- le cerveau contient 100 milliards de neurones
- dans la SEP, environ ¼ d’entre eux souffre, ils sont démyélinisés et manquent d’énergie

Ainsi, si une personne non malade veut prendre une bouteille pour servir un verre d’eau, elle utilisera 5% de ses neurones. Alors qu’une personne atteinte de SEP en utilisera 40%.

Cette différence d’activation se voit très bien grâce à l’IRM fonctionnelle.

La fatigue est donc bien plus importante chez une personne atteinte de SEP comparativement à une personne non malade, pour effectuer une même tâche.

Il n’existe pas de médicaments pour diminuer cette fatigue. Cela deviendra possible, le jour où tous les neurones pourront être remyélinisés. Mais des stratégies peuvent être mises en place avec l’aide des ergothérapeutes, des psychologues, de l’activité physique adaptée... afin d’éviter l’utilisation massive de tous ces neurones pour exécuter une tâche.

Dans la SEP il faut trouver des moyens d’éducation pour diminuer le gaspillage de l’énergie.

Quand ces moyens sont mis en place, il est plus facile de faire comprendre sa fatigue à son entourage : aidant, enfants ... Le symptôme faisant le plus souffrir dans la SEP est probablement la fatigue car les gens considèrent le malade comme une personne toujours volontairement fatiguée, ce qui est absolument faux.

Pr Patrick Hautecoeur, neurologue à Lille et Dr Bruno Laine, neuropsychologue, Lille

Source : SEP en Ardennes - Facebook (03.02.2019)
Gentiane
Gentiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum