Berne : Le Marché aux oignons (Zibelemärit)

Aller en bas

Berne : Le Marché aux oignons (Zibelemärit) Empty Berne : Le Marché aux oignons (Zibelemärit)

Message  ADMIN le Jeu 14 Nov - 21:34

Le marché aux oignons est fête populaire traditionnelle qui a lieu à Berne tous les ans le quatrième lundi de novembre. Les agriculteurs apportent près de cinquante tonnes d'ail et d'oignon dans la ville fédérale. De nombreux stands décorés des tresses d'oignons typiques, de compositions, arrangements et personnages faits d'oignons sont alignés sur la Place fédérale et dans les rues entre l'hôtel de ville et la gare. D'autres stands vendent des légumes d'hiver, du magenbrot (pain des Alpes), du vin chaud et des souvenirs. Quelques stands vendent des céramiques rappelant ainsi l'ancienne Chachelimärit (foire aux poteries) où on trouvait la fameuse céramique paysanne bernoise. Le marché aux oignons, dont les origines remontent au marché de la saint-Martin, est devenue la fête la plus courue du canton. La foule s'y presse déjà vers 5 heures du matin. Les restaurants servent les traditionnelles tartes à l'oignon et au fromage et la soupe à l'oignon. La foire aux oignons est aussi réputée pour ses batailles de confettis et sa fête foraine de la Schützenmatte. Le folkloriste Rudolf J. Ramseyer fait remonter le début de la foire aux oignons au milieu du 19e siècle et voit en elle le vestige de la foire de la saint-Martin, qui durait deux semaines ; il existe cependant d'autres légendes quant à son origine.

Source : Traditions vivantes
ADMIN
ADMIN


Revenir en haut Aller en bas

Berne : Le Marché aux oignons (Zibelemärit) Empty Suite

Message  ADMIN le Lun 20 Avr - 15:03

La savoureuse tradition suisse du marché aux oignons de Berne
Vous rêvez de gastronomie, de folklore et de rencontre ? Berne pourrait bien être votre prochaine destination ! La capitale suisse accueille chaque année en son sein le très couru marché aux oignons. Une journée festive qui débute aux aurores et vous fera découvrir les créations insolites des artisans de la région bernoise. Immersion dans l’ambiance colorée, chaleureuse et conviviale de la ville du bord de l’Aar.

Le folklore en ville de Berne

Le quatrième lundi du mois de novembre, la ville de Berne s’éveille sous un spectacle pour le moins atypique. Producteurs, camelots et artisans envahissent la ville dès les premières lueurs du jour, de la gare à la Place fédérale (Bundesplatz). Les étals regorgent de créations qui mettent en scène le roi de la fête : l’oignon ! On en trouve de toutes sortes, de toutes couleurs et de toutes formes : couronnes, tresses et autres personnages constituent l’attraction qui attire des milliers de curieux chaque année. Si le bärndütsch – dialecte bernois – est le langage prédominant des premières heures, il laisse la place à des idiomes étrangers au fur et à mesure de la journée, preuve du succès international de cette incontournable fête populaire. Mais au fait, d’où vient cette tradition ?

Une tradition qui date du 15e siècle

On raconte diverses histoires autour de la naissance de cette tradition séculaire, mais le consensus s’arrête à l’orée du 15e siècle... et plus précisément au cours de l’année 1405. Que s’est-il passé cette année-là ? L’histoire révèle que dans l’après-midi du 14 mai, un incendie se serait déclaré en plein cœur de la ville de Berne, semant la panique dans tout le village ! Les paysans des alentours – notamment ceux de Fribourg –, alertés par le drame qui se jouait, seraient venus défier les flammes qui se propageaient à une vitesse foudroyante. L’incendie détruisit les trois quarts de la ville, ravagea quelque 600 maisons et coûta la vie à une centaine de personnes. Pour panser les plaies causées par ce qui est aujourd’hui considéré comme le plus grand incendie de l’histoire de la Suisse, les autorités décidèrent de reconstruire la ville en molasse (agrégat de roche) en lieu et place des habitations en bois, et remercièrent les paysans en leur octroyant la possibilité de vendre leurs produits une journée entière au cœur de la ville.      

Que trouve-t-on au marché aux oignons de Berne ?

Si tous les regards se tournent vers l’oignon, il doit se partager la vedette avec d’autres produits artisanaux qui témoignent du savoir-faire traditionnel suisse. Ainsi trouve-t-on par exemple du magenbrot (pain d’épices), des créations en céramique réalisées par des artisans locaux, des légumes d’hiver de producteurs de la région, mais aussi de l’ail, des fruits et des souvenirs de toutes sortes. Les restaurateurs se joignent à la fête en proposant ce jour-là des tartes au fromage et aux oignons, ainsi que du potage à l’oignon, qui se mariera avec un petit verre de vin chaud que vous trouverez sur certains stands. Le savoureux fumet qui embaume les ruelles de la ville vous conduira jusqu’au soir, où d’étranges personnages déguisés sillonneront le marché, tantôt en chantant, tantôt en commentant sur le ton de la moquerie les événements de l’année. Vous verrez aussi sans doute débarquer enfants et adolescents qui, au sortir de l’école, viendront se divertir dans de belles batailles de confettis.

Source : House of Switzerland.org



ADMIN
ADMIN


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum