Châteaux de Bellinzone

Aller en bas

Châteaux de Bellinzone Empty Châteaux de Bellinzone

Message  ADMIN le Ven 15 Nov - 20:43

Les châteaux de Bellinzoe font partie des fortifications les plus importantes et les mieux conservées de Suisse. Avec l'imposante Murata qui fermait la vallée, ils formaient un complexe défensif pratiquement inexpugnable. Cependant, ils perdirent définitivement leur intérêt et leur fonction stratégiques avec l'arrivée des Confédérés. Pendant les trois siècles que dura la sujétion aux cantons suisses, les châteaux furent le siège des troupes des trois cantons - en réalité une poignée d'hommes - et ne subirent aucune transformation majeure. La naissance du canton du Tessin ne changea pratiquement rien à la situation. Durant les premières années du XIXe s., Castel Grande fut utilisé comme arsenal et comme prison. C'est seulement vers le milieu de ce même siècle, et pour peu de temps, que les châteaux retrouvèrent leur fonction d'origine. En effet, préoccupé par l'instabilité de la situation internationale, le général Guillaume-Henri Dufour soutint le projet de restauration des murs. En 1853, à la suite du blocus que l'Autriche décréta contre le Tessin, on employa une partie des nombreux sans-travail du canton aux travaux d'agrandissement des fortifications et à la construction de la nouvelle caserne (1857), ce qui valut à B. de devenir place d'armes fédérale en 1879. Les bâtiments de Castel Grande (ou château Saint-Michel d'après la dénomination adoptée en 1818) furent parmi ceux qui subirent les transformations les plus profondes au cours du XIXe s.: entre 1850 et 1860 on agrandit l'arsenal construit en 1820, auquel était annexée la prison; on transféra les prisonniers au nouveau pénitencier de Lugano en 1873. D'autres travaux d'agrandissement furent entrepris entre 1884 et 1910. Avec le début du XXe s. naît un nouvel intérêt pour la conservation du château, qui ne déboucha toutefois pas sur des résultats notables. Un premier projet fut présenté en 1939 mais ne fut jamais réalisé; en 1953, à l'occasion des manifestations marquant les cent cinquante ans de l'indépendance du canton, on entreprit quelques travaux de démolition et de reconstruction. La dernière intervention, la plus importante, dura une dizaine d'années et prit fin en 1992. Due à l'architecte tessinois Aurelio Galfetti, elle a utilisé l'ancienne structure et l'a fait revivre dans un contexte tout différent (création d'un parc, salles de musée, etc.) Le château de Montebello ou de Saint-Martin, intégré à l'intérieur des murailles durant la seconde moitié du XIVe s., devint en 1798 propriété de la famille Ghiringhelli. Au début du XXe s., il fut racheté par le canton et restauré. Les travaux débutèrent en 1902 et prirent fin en 1910 avec l'inauguration du musée municipal. En 1871, un comité de citoyens se forma dans le but de transformer le château de Sasso Corbaro (ou de Sainte-Barbe) en hôtel; le projet ne fut pas réalisé, mais on demanda en 1897 que le château soit restauré. Durant les années qui suivirent, le château accueillit un restaurant. En 1919, la commune refusa une proposition qui voulait faire de Sasso Corbaro un restaurant de luxe et mit le bâtiment sous tutelle. Restauré entre 1930 et 1935, le château a abrité de 1964 à 1997 le Musée des arts et des traditions populaires du canton.

Source : Dictionnaire Historique de la Suisse
ADMIN
ADMIN


Revenir en haut Aller en bas

Châteaux de Bellinzone Empty Vidéo

Message  ADMIN le Ven 15 Nov - 20:43





ADMIN
ADMIN


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum