Réintroduction du balbuzard pêcheur

Aller en bas

Réintroduction du balbuzard pêcheur Empty Réintroduction du balbuzard pêcheur

Message  Gentiane le Dim 7 Juin - 20:25

Le projet de réintroduction du balbuzard pêcheur en Suisse enregistre ses premières naissances 5 ans après son lancement. Une femelle translocalisée d'Allemagne et relâchée à Bellechasse a donné naissance à un ou plusieurs petits.

«Mouche», la femelle translocalisée d'Allemagne , et un mâle ont été repérés dans un nid dans le département français de Moselle, a indiqué à Keystone-ATS Wendy Strahm, biologiste et coordinatrice du projet au sein de l'association «Nos Oiseaux». La femelle est identifiable par sa bague bleue estampillée PR4 et par ses petites taches noires sur la tête.

«Mouche» fait partie de la volée 2016 de balbuzards translocalisés en Suisse. Depuis le début de projet de réintroduction il y a cinq ans, cinquante jeunes balbuzards ont été relâchés sur les terres de la prison de Bellechasse.

«Arthur» le maladroit
Les mâles de ce rapace migrateur philopatrique retournent en général nicher très près du lieu de leur premier envol. Sur les cinquante balbuzards relâchés en Suisse depuis 2015, quatre mâles sont déjà revenus. Cette année, «Taurus», «Arthur», et un autre dont la bague n’a pas été lue ont été observés alors que «Fusée», qui était revenu en 2019, n'a pas encore fait son apparition.

"C'est une belle surprise pour «Arthur», se réjouit Wendy Strahm. En effet, le jeune balbuzard s'était distingué par une certaine maladresse avant de prendre son envol pour l'Afrique de l'Ouest. Il était notamment tombé de son perchoir. Etant donné que seuls 20% des balbuzards survivent pendant les deux premières années de vie, les paris ne donnaient pas "Arthur" favori au retour en Suisse.

Un nid d'envergure
Contrairement aux mâles, les femelles ne reviennent pas nécessairement tout près du lieu de leur premier envol. «Mouche» a ainsi opté pour la Moselle qui se situe à 200 kilomètres de Bellechasse. Le couple de balbuzards a construit le nid sur un arbre mort à environ 20 mètres de hauteur, explique Mme Strahm. Ce nid imposant de plus d'un mètre de diamètre a été repéré par un ornithologue qui habite dans les environs.

La confirmation que un ou plusieurs oeufs ont éclos est tombée le 30 mai, selon Mme Strahm. La femelle a été observée en train de déchiqueter des morceaux de poisson pour nourrir la nichée. S'ils survivent, le ou les jeunes balbuzards pourraient prendre leur premier envol à la fin juillet et migrer vers début septembre.

Des mâles
L'association Nos Oiseaux espère observer une première nidification en Suisse d'ici deux ou trois ans. Les mâles translocalisés de retour au pays doivent réussir à attirer les femelles de passage. Pour maximiser les chances de succès, il faudrait translocaliser au moins une soixantaine de jeunes, dont une grande majorité de mâles.

Une dernière volée de douze balbuzards est attendue d'ici juillet. La moitié provient d'Allemagne et l'autre de Norvège. Comme depuis l'été 2015, Wendy Strahm et des bénévoles s'occuperont de ces jeunes oiseaux jusqu'à leur envol, en évitant tout contact avec l'être humain.

Des plates-formes
La volière a été installée près de la prison de Bellechasse qui a soutenu le projet depuis le début. L'association a également construit 21 plate-formes, principalement sur des pins sylvestres, dans la région des Trois Lacs. Ces promontoires visent à attirer les balbuzards dans l'espoir qu'ils y installent leurs nids.

La dernière reproduction de balbuzards en Suisse remonte à 1914. Cette espèce, dont l'envergure peut atteindre 170 centimètres à l'âge adulte, a disparu de l'avifaune nicheuse suisse à cause des braconniers et des collectionneurs d'oeufs. On peut toutefois encore l'observer en vol pendant la migration. La méthode de "translocalisation" de poussins a déjà fait ses preuves en Grande-Bretagne, en Espagne, au Portugal et en Italie.

SOURCE : La Liberté (07.06.2020)
Gentiane
Gentiane
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum