Créateur : Jaquet-Droz

Aller en bas

Créateur : Jaquet-Droz Empty Créateur : Jaquet-Droz

Message  ADMIN le Ven 15 Nov - 10:28

Pierre Jaquet-Droz
Né le 28.07.1721 à la Chaux-de-Fonds - Décédé le 28.11.1790 à Bienne
Père de Henri-Louis Jaquet-Droz
Ecole élémentaire dans sa ville natale, humanités et études de philosophie à Bâle. En 1740, Pierre Jaquet-Droz se destina à l'horlogerie mécanique. Il voyagea en Espagne pour vendre des pendules, dont deux pourvues d'automates, au roi Ferdinand VI (1758). Dès 1759, il développa à La Chaux-de-Fonds une entreprise internationale active dans la production de pièces haut de gamme. Il supervisa la réalisation d'un remarquable ensemble d'automates (1767-1774) qui fut exposé dans toute l'Europe (aujourd'hui au Musée d'art et d'histoire de Neuchâtel).
Source : Dictionnaire Historique de la Suisse

Henri-Louis Jaquet-Droz
Né le 13.10.1752 à La Chaux-de-Fonds - Décédé le 15.11.1791 à Naples
Fils de Pierre Jaquet-Droz
Orphelin de mère, Henri-Louis Jaquet-Droz fut élevé par sa tante et ses grands-parents maternels avant d'être mis en pension à Nancy (1767-1769), où il fut l'élève de l'abbé de Servan, mathématicien géomètre. De retour au pays, il collabora avec son père à la fabrication d'un théâtre d'automates et à celle d'un groupe de trois androïdes, conservé au Musée d'art et d'histoire de Neuchâtel, d'une virtuosité technique impressionnante. Les automates furent montrés dans toute l'Europe. En 1774, il installa un atelier à Londres, en collaboration avec Jean-Frédéric Leschot. L'année suivante, il construisit des mains artificielles puis, au début des années 1780, réalisa de nouveaux androïdes pour le marché chinois. En 1783, il s'associa à Henry Maillardet puis s'installa à Genève (1784). Membre de la Société des Arts (1786) où il développa de nombreux projets. Dès 1788, sa santé s'affaiblit et l'atelier londonien connut des déboires, ce qui conduisit à la séparation d'avec Maillardet. Il quitta Genève pour Chambésy (comm. Pregny-Chambésy), la Provence puis Naples afin de jouir d'un climat plus doux. A sa mort, Leschot reprit la tête du commerce.
Source : Dictionnaire Historique de la Suisse


Dernière édition par ADMIN le Sam 18 Avr - 22:31, édité 4 fois
ADMIN
ADMIN


Revenir en haut Aller en bas

Créateur : Jaquet-Droz Empty Vidéos

Message  ADMIN le Ven 15 Nov - 10:29







ADMIN
ADMIN


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum